C'est la période de l'année que je déteste le plus. Noël et ses réjouissances sont passés, les soldes sont faites.... ou pas, on a fêté les Rois, fait sauter les crêpes à la Chandeleur. Il reste Mardi Gras mais je ne me déguise plus 😉. Donc objectivement à part le Printemps, pas grand chose de motivant mais l'hiver est encore là, pour preuve les deux minettes dorment 22 h  sur 24 h en moyenne. Alors le printemps me titille et avec lui des envies de lumière, de douceur, de légèreté. Et comme ce n'est visiblement pas pour tout de suite (il pleut depuis deux jours), j'ai cousu du rouge et des fleurs pour conjurer le mauvais sort. 

Tout d'abord ma 3e blouse Mélusine.  Vous l'aurez compris j'adore ce patron simple, féminin et qui va avec tout. Elsa a vraiment tapė dans le mille avec ce joli patron. 

Pour ce faire j'ai choisi un tissu fleuri (coup de coeur chez MT) mais une vacherie à coudre. C'est un polyester touchė soie qui ne s'est pas laissé faire sous ma mac. J'ai eu beaucoup de mal à le coudre. Ma machine sautait  des points et le moteur se mettait en surcharge, etc.  J'ai changé l'aiguille, modifié la tension, piqué tout doucement mais je n'ai pas rėussi à trouver l'origine du problème. 

Sinon la réalisation est toujours aussi agréable et rapide. Une valeur sûre. Le seul point technique étant la réduction de l'embu sur les manches. Mais Elsa a publié une vidéo qui explique comment procéder et tout roule. Pour les fronces du décolleté il suffit de faire deux fils de fronces et bien les répartir, mais là encore la vidéo explique tout. 

Pour  la veste j'ai opté pour L'Incontournable de MLM patrons. C'est un trēs joli modèle avec un empiècement original qui permet de nombreuses variantes. Pour cette première version j'ai choisi un molleton bordeaux. J'ai donc assemblé l'essentiel à la surjeteuse.

L'empiècement s'emboîte parfaitement. C'est le seul point délicat de cette pièce mais c'est franchement  simple. Pour les bords, avant, j'aurais utilisé un point élastique, mais j'ai tenté autre chose.  J'ai  piqué à la machine au point droit les parementures comme préconisė dans le cours de Makerist  quand il s'agit d'une couture droite. Et cela a bien fonctionné. Le souci c'est que ces bords gondolent. C'est dû à un mauvais choix d'entoilage. Je n'avais que celui-ci en stock et visiblement il est trop rigide. Je dois donc découdre et recommencer mais pas tout de suite car ma surjeteuse est en panne. J'ai piqué sur une aiguille (erreur de débutante). La réparation va prendre du temps car le technicien est malade ! Donc pas de jersey et surfilage à la machine (c'est looong). Ma petite veste va donc attendre sagement. C'est une pièce qui porte bien son nom et qu'on a plaisir à coudre. Elle fait partie de ces cousettes valorisantes et ça c'est top. 

Sinon j'ai posé un passepoil gris avec mon nouveau pied et là c'est du gâteau. Trop facile. 

Je trouve que c'est un joli ensemble, les deux se mariant bien, mais chaque pièce peut compléter facilement une autre tenue. 

 

 

82B79FD0-BA93-4E69-A5B3-F83BA482CD70

 

 

IMG_5010

6EC40A9A-4C5E-452E-83B6-C2052606E37F

IMG_4911

 

 

IMG_4918

IMG_4915

IMG_4917

 

 

Côté technique :

Blouse Mélusine de Urbanfairy patterns

Polyester touchė soie de MT

Taille 46 (j'ai juste agrandi légèrement les manches au niveau des biceps pour plus d'aisance sans modifier la tête de manche) 

Veste l'Incontournable de MLM Patrons

Taille 46

Jersey de Molleton bordeaux de Maison d'Ursule

Passepoil gris MT

Et oui je porte un jean patte d'éph !!!! 4 € en solde chez U. Et j'aime bien. 70 revival 😉

 

Bonne semaine à toutes et bonne couture.